Nomiya

Bar minuscule où les liens sociaux se tissent spontanément...

Mot-clé - parc

Fil des billets

lundi 2 décembre 2019

Parc

Parc
Parc de Yoyogi, Tokyo. Japon.

samedi 12 octobre 2019

Solitude

solitude
Préfecture de Chiba, Japon.

jeudi 10 octobre 2019

L’archerie traditionnelle japonaise

Yabusame
Yabusame signifie "Tir à l’arc à cheval", il s’agit d’une activité pratiquée par les samouraïs pendant la fin de l’ère Heian et pendant l’ère Kamakura (entre 800 et 1330 après J.C).

En 1636, Matsudaira Shingozaemonnojo Naotsugu, commandant du corps d’archers du shogun de Tokugawa, fondât un centre d’archers près d’un petit temple à Hachiman-yama (petite colline). Ce temple est maintenant connu sous le nom de Ana-Hachiman, et depuis cette époque il vénère le dieu du tir à l’arc.

Les descendants de l’ère Tokugawa décidèrent de dédier les représentations de Yabusame au dieu Ana-Hachiman à l’occasion de la naissance d’un garçon de la dynastie Tokugawa.

Les représentations de Yabusame furent ensuite interronpues pendant l’ère de Meiji (1868) et jusqu’en 1964 où elles furent reintaurées dans l’enceinte du temple de Mizu-Inari. Depuis lors le Yabusame a lieu chaque année le 10 octobre.

L’intérêt du public augmenta considérablement, l’enceinte du temple devint trop petite pour accueillir tous les spectateurs et en 1979 la représentation fut déplacée dans le parc municipal de Toyama à Tokyo. En mars 1988 la représentation de Yabusame à Takadanobaba fut désignée patrimoine culturel et depuis lors le Yabusame a acquis une renommée internationale.

Visitez Studio-Kilala

jeudi 3 octobre 2019

Découvrez le parc de Hama-Rikyū

parc de Hama-Rikyū
Le parc de Hama-Rikyū se trouve à proximité du quartier de Shiodome à Tokyo. Sa superficie est de 25 hectares, il est bordé sur trois côtés par des douves remplies d'eau de mer.

Le jardin existe depuis le XVIIe siècle ; à ses débuts, il faisait partie d'une villa de la famille Tokugawa. En 1867, juste avant la restauration de Meiji, le domaine est transféré au ministère de la marine puis au ministère des affaires étrangères et il sert à l'accueil de dignitaires étrangers.

Le tremblement de terre de Kantō de 1923, puis les bombardements lors de la Seconde Guerre mondiale provoquent des dégâts considérables. En novembre 1945, la famille impériale cède le jardin à la ville de Tokyo, et il ouvre au public le 1er avril 1946.

C’est un véritable havre de tranquillité pour les tokyoïtes qui viennent s’y promener en famille.

Visitez www.Studio-Kilala.fr

samedi 10 août 2019

La carpe

La carpe
Parc de Shinjuku, Tokyo.

mercredi 7 août 2019

Cuisine traditionnelle

Cuisine traditionnelle
Parc de Nihon-minka-en, Kawasaki.

lundi 5 août 2019

Le gorille

Le gorille
Zoo de Chiba.

mardi 30 avril 2019

Inspiration

photo japon
Parc de Shinjuku, Tokyo, Japon.

dimanche 7 avril 2019

Japonisme

Parc de Sinjuku-gyoen, Tokyo
Jardin impérial de Shinjuku Gyoen lors de la floraison des cerisiers au printemps, quartier de Shinjuku à Tokyo.

Découvrez mes photographies sur Studio-Kilala

samedi 26 janvier 2019

Barils de saké

Baril de saké
Hachioji, grande banlieue de Tokyo. Japon.