Yabusame
Yabusame signifie "Tir à l’arc à cheval", il s’agit d’une activité pratiquée par les samouraïs pendant la fin de l’ère Heian et pendant l’ère Kamakura (entre 800 et 1330 après J.C).

En 1636, Matsudaira Shingozaemonnojo Naotsugu, commandant du corps d’archers du shogun de Tokugawa, fondât un centre d’archers près d’un petit temple à Hachiman-yama (petite colline). Ce temple est maintenant connu sous le nom de Ana-Hachiman, et depuis cette époque il vénère le dieu du tir à l’arc.

Les descendants de l’ère Tokugawa décidèrent de dédier les représentations de Yabusame au dieu Ana-Hachiman à l’occasion de la naissance d’un garçon de la dynastie Tokugawa.

Les représentations de Yabusame furent ensuite interronpues pendant l’ère de Meiji (1868) et jusqu’en 1964 où elles furent reintaurées dans l’enceinte du temple de Mizu-Inari. Depuis lors le Yabusame a lieu chaque année le 10 octobre.

L’intérêt du public augmenta considérablement, l’enceinte du temple devint trop petite pour accueillir tous les spectateurs et en 1979 la représentation fut déplacée dans le parc municipal de Toyama à Tokyo. En mars 1988 la représentation de Yabusame à Takadanobaba fut désignée patrimoine culturel et depuis lors le Yabusame a acquis une renommée internationale.

Visitez Studio-Kilala