Le jeune homme, qui effectue une visite touristique aux Etat-Unis, est hébergé par une famille américaine. Sur les conseils de cette famille, il décide de s’inscrire dans une école de langue afin de faire des progrès en anglais.

Lors d’un contrôle, lorsque l’officier de police lui demande ce qu’il fait aux Etat-Unis, le jeune homme répond en toute bonne foi qu’il suit des cours de langue dans une école. Les autorités américaines ont retenu contre lui une violation de la loi sur le séjour des étrangers et l’on placé en rétention administrative. Il semble en effet que l’inscription dans un établissement d’enseignement soit considéré comme incompatible avec un séjour touristique.

Malgré tous les efforts du consulat français, le jeune homme est incarcéré dix jours avant d’être expulsé vers la France. Des mesures totalement disproportionnées à l’encontre d’un jeune homme de bonne fois qui d’évidence ne présentait aucun risque.

Alors que les autorités Américaines se plaignent de leur surpopulation carcérale, cet incident fâcheux démontre un net durcissement dans la politique d’immigration américaine.