Nomiya

Bar minuscule où les liens sociaux se tissent spontanément...

Blablasphère

Fil des billets

vendredi 14 février 2014

Tempête de neige à Tokyo

Voici les dernières photos envoyées par Denis Lamalix, notre correspondant permanent à Tokyo.

NeigeTokyo01.JPG Crédits photo Denis Lamalix

Lire la suite...

dimanche 29 janvier 2012

Tokyo Motor Show 2012

Les photographies du Tokyo Motor Show 2012 envoyées par notre correspondant local, Denis Lamalisse.

IMG_5588.jpg

Lire la suite...

dimanche 22 août 2010

Encore et encore une photo ratée

defocus.jpg
Contrairement à ce que pourrait penser l'observateur néophyte en voyant ce rectangle complètement flou, il ne s’agit pas d’une photo ratée...

Lors d'une séance de prise de vues à Paris sous un soleil de plomb, la chaleur obligea le photographe à s'hydrater abondamment. Une dizaine de pintes plus tard, il s'avisa de faire la mise au point de l'appareil et de prendre les mesures de lumière.

A l'image d'un mirage chaud, cette photographie représente un paysage urbain déformé par un effet d'optique. Toute vision de cette image floue n'est que la projection de votre imaginaire.

On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
(Antoine de Saint Exupéry)

jeudi 1 avril 2010

Encore une photo ratée

white.jpg
Contrairement à ce que pourrait penser l'observateur néophyte en voyant ce rectangle complètement blanc, il ne s’agit pas d’une photo ratée...

Lors d'une séance de prise de vues dans le blizzard au pôle nord le 24 décembre, la température extrême de -60 degrés Celsius empêcha le diaphragme de l'appareil d'accomplir sa mission, c'est à dire de s'ouvrir. Les investigateurs explore parallèlement une autre piste, le doigt du photographe se serait brisé comme du verre au moment d'appuyer sur le bouton du déclencheur.

A l'image d'un désert de glace, cette photographie représente le néant... aucun photon n'est venu imprégner la pellicule. Toute vision de cette image blanche n'est que la projection de votre imaginaire.

On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
(Antoine de Saint Exupéry)

samedi 16 janvier 2010

Photo ratée

black.jpg
Contrairement à ce que pourrait penser l'observateur néophyte en voyant ce rectangle complètement noir, il ne s’agit pas d’une photo ratée...

Le diaphragme de l’appareil photo est resté ouvert pendant un intervalle de 28 minutes, lors d'un parcours en train sur la ligne Yamanote, entre les gares de Shinbashi et Ikebukuro à Tokyo. L’image est complètement noire, certes, mais l'observateur attentif remarquera que le cliché représente la capture d’une tranche de l’espace-temps ou plutôt, un concentré de photons émis par le défilement du paysage urbain, les objets statiques ou en mouvement et les voyageurs pressés, le tout capturé et imprégné sur une seule image. Toute vision de cette image noire n'est que la projection de votre imaginaire.

On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
(Antoine de Saint Exupéry)