Nomiya

Bar minuscule où les liens sociaux se tissent spontanément...

jeudi 13 octobre 2016

Voiture verte

180-014.jpg
Quartier de Asakusa, Tokyo, Japon.

mercredi 12 octobre 2016

Solitude

138-027.jpg
Préfecture de Chiba, Japon.

mardi 11 octobre 2016

Couleurs d'automne

451-034.jpg

Kooyoo (littéralement « feuille rouge ») est l'appellation japonaise du changement de couleur des feuilles en automne, en particulier celles de l'érable japonais (momiji). Kooyoo est l'objet d'une coutume traditionnelle d'apprécier la beauté de ces feuilles, que l'on appelle momijigari (littéralement « chasse aux feuilles rouges »).

Cette coutume est à l'automne ce que hanami est au printemps : pendant quelques semaines, l'érable prend des couleurs allant du jaune au rouge vif. La saison du Kooyoo commence à la mi-septembre sur l'île de Hokkaidō, et se termine à la mi-décembre dans la région de Tokyo. Photographie : Lac Chuzenji, Nikko, Japon.

Visitez Studio-Kilala

lundi 10 octobre 2016

L’archerie traditionnelle japonaise

Yabusame
Yabusame signifie "Tir à l’arc à cheval", il s’agit d’une activité pratiquée par les samouraïs pendant la fin de l’ère Heian et pendant l’ère Kamakura (entre 800 et 1330 après J.C).

En 1636, Matsudaira Shingozaemonnojo Naotsugu, commandant du corps d’archers du shogun de Tokugawa, fondât un centre d’archers près d’un petit temple à Hachiman-yama (petite colline). Ce temple est maintenant connu sous le nom de Ana-Hachiman, et depuis cette époque il vénère le dieu du tir à l’arc.

Les descendants de l’ère Tokugawa décidèrent de dédier les représentations de Yabusame au dieu Ana-Hachiman à l’occasion de la naissance d’un garçon de la dynastie Tokugawa.

Les représentations de Yabusame furent ensuite interronpues pendant l’ère de Meiji (1868) et jusqu’en 1964 où elles furent reintaurées dans l’enceinte du temple de Mizu-Inari. Depuis lors le Yabusame a lieu chaque année le 10 octobre.

L’intérêt du public augmenta considérablement, l’enceinte du temple devint trop petite pour accueillir tous les spectateurs et en 1979 la représentation fut déplacée dans le parc municipal de Toyama à Tokyo. En mars 1988 la représentation de Yabusame à Takadanobaba fut désignée patrimoine culturel et depuis lors le Yabusame a acquis une renommée internationale.

Visitez Studio-Kilala

dimanche 9 octobre 2016

Couleurs d'automne

214-003.jpg
Maison traditionelle japonaise sous les feuilles rouges d'automne à Kyoto, Japon.

Visitez www.studio-kilala.fr

samedi 8 octobre 2016

Couleurs d'automne

054B-015.jpg
Chiba, Japon.

vendredi 7 octobre 2016

Architecture

20051029-054.JPG
Immeuble de la chaîne de télévision "Fuji TV" a Odaiba, Tokyo, Japon.

jeudi 6 octobre 2016

Couleurs d'automne

220-002.jpg
Kyoto, Japon

mercredi 5 octobre 2016

Halles de Tsukiji à Tokyo

260-017.jpg

Historiquement, cet énorme marché de vente en gros de poissons était situé à Nihonbashi pendant 300 ans. Ce marché alimentait en poissons la ville d’Edo (Tokyo). Le grand séisme de 1923 détruisit presque entièrement le marché aux poissons de Nihonbashi, la ville de Tokyo décida de construire un nouveau marché à Tsukiji.

Le marché aux poissons de Tsukiji est l’endroit le plus effervescent de Tokyo et probablement le plus grand marché aux poissons dans le monde.

Un lieu aujourd’hui mythique devenu trop vétuste et exiguë, voué à renaître une nouvelle fois d’ici 3 ans encore plus au sud, à Toyosu, près de la Baie de Tokyo

L’accès à la vente à la criée qui était temporairement interdit au public est à nouveau accessible depuis le 10 mai 2010. Toutefois, l’accès au site reste limité à 140 personnes par jour.

Les visiteurs qui souhaitent assister à la vente aux enchères devront impérativement s’inscrire au Centre d’Information du marché (ouvert à partir de 4h30). Les réservations se feront alors par ordre d’arrivée et les visites seront organisées en deux groupes de 70 personnes.

Visitez www.studio-kilala.fr

mardi 4 octobre 2016

Fin du jour

A075-035.jpg
Iidabashi, Tokyo, Japon.

lundi 3 octobre 2016

Découvrez le parc de Hama-Rikyū

parc de Hama-Rikyū
Le parc de Hama-Rikyū se trouve à proximité du quartier de Shiodome à Tokyo. Sa superficie est de 25 hectares, il est bordé sur trois côtés par des douves remplies d'eau de mer.

Le jardin existe depuis le XVIIe siècle ; à ses débuts, il faisait partie d'une villa de la famille Tokugawa. En 1867, juste avant la restauration de Meiji, le domaine est transféré au ministère de la marine puis au ministère des affaires étrangères et il sert à l'accueil de dignitaires étrangers.

Le tremblement de terre de Kantō de 1923, puis les bombardements lors de la Seconde Guerre mondiale provoquent des dégâts considérables. En novembre 1945, la famille impériale cède le jardin à la ville de Tokyo, et il ouvre au public le 1er avril 1946.

C’est un véritable havre de tranquillité pour les tokyoïtes qui viennent s’y promener en famille.

Visitez www.Studio-Kilala.fr

dimanche 2 octobre 2016

Salon de coiffure

058-010.jpg
Shibuya, Tokyo, Japon.

samedi 1 octobre 2016

Le peintre

246-014.jpg
Dans son atelier à Takadanobaba, Tokyo, japon.

jeudi 8 septembre 2016

Un voyage insolite au Japon

Un voyage insolite à travers le Japon

Le Japon est la destination la plus existante de la planète. Il rassemble des lieux enrichissants et uniques. Que vous visitiez ses grandes villes ou ses villages perdus au fin fond de nulle part, vous serez toujours surpris de rencontrer des merveilles. De ce fait, il est possible de réaliser un voyage insolite au Japon. Pour votre prochaine escapade dans cette contrée, ci-dessous les lieux insolites que vous devez visiter. Vous ne serez sûrement pas déçu.

Visiter le marché aux poissons de Tsukiji à Tokyo

japon1-net.jpg

Lire la suite...

vendredi 14 février 2014

Tempête de neige à Tokyo

Voici les dernières photos envoyées par Denis Lamalix, notre correspondant permanent à Tokyo.

NeigeTokyo01.JPG Crédits photo Denis Lamalix

Lire la suite...

dimanche 29 janvier 2012

Tokyo Motor Show 2012

Les photographies du Tokyo Motor Show 2012 envoyées par notre correspondant local, Denis Lamalisse.

IMG_5588.jpg

Lire la suite...

dimanche 22 août 2010

Encore et encore une photo ratée

defocus.jpg
Contrairement à ce que pourrait penser l'observateur néophyte en voyant ce rectangle complètement flou, il ne s’agit pas d’une photo ratée...

Lors d'une séance de prise de vues à Paris sous un soleil de plomb, la chaleur obligea le photographe à s'hydrater abondamment. Une dizaine de pintes plus tard, il s'avisa de faire la mise au point de l'appareil et de prendre les mesures de lumière.

A l'image d'un mirage chaud, cette photographie représente un paysage urbain déformé par un effet d'optique. Toute vision de cette image floue n'est que la projection de votre imaginaire.

On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
(Antoine de Saint Exupéry)

jeudi 1 avril 2010

Encore une photo ratée

white.jpg
Contrairement à ce que pourrait penser l'observateur néophyte en voyant ce rectangle complètement blanc, il ne s’agit pas d’une photo ratée...

Lors d'une séance de prise de vues dans le blizzard au pôle nord le 24 décembre, la température extrême de -60 degrés Celsius empêcha le diaphragme de l'appareil d'accomplir sa mission, c'est à dire de s'ouvrir. Les investigateurs explore parallèlement une autre piste, le doigt du photographe se serait brisé comme du verre au moment d'appuyer sur le bouton du déclencheur.

A l'image d'un désert de glace, cette photographie représente le néant... aucun photon n'est venu imprégner la pellicule. Toute vision de cette image blanche n'est que la projection de votre imaginaire.

On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
(Antoine de Saint Exupéry)

samedi 16 janvier 2010

Photo ratée

black.jpg
Contrairement à ce que pourrait penser l'observateur néophyte en voyant ce rectangle complètement noir, il ne s’agit pas d’une photo ratée...

Le diaphragme de l’appareil photo est resté ouvert pendant un intervalle de 28 minutes, lors d'un parcours en train sur la ligne Yamanote, entre les gares de Shinbashi et Ikebukuro à Tokyo. L’image est complètement noire, certes, mais l'observateur attentif remarquera que le cliché représente la capture d’une tranche de l’espace-temps ou plutôt, un concentré de photons émis par le défilement du paysage urbain, les objets statiques ou en mouvement et les voyageurs pressés, le tout capturé et imprégné sur une seule image. Toute vision de cette image noire n'est que la projection de votre imaginaire.

On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.
(Antoine de Saint Exupéry)

vendredi 6 février 2009

Mount Vernon

washington01.jpg
Mount Vernon était la résidence de George Washington, ancien président des États-Unis, dans l'État de Virginie. Il est situé sur les bords du fleuve Potomac à quelques minutes au sud de Washington DC. (Source Wikipédia).

Lire la suite...