Nomiya

Bar minuscule où les liens sociaux se tissent spontanément...

samedi 12 novembre 2016

Fragments de vies, Népal, un an après le séisme

Fragments de vies
La rue demeure un lieu de vie et d’échanges

Cette exposition conçue par le ministère des Affaires étrangères et du développement international illustre le chantier de la reconstruction de la vie sociale et du patrimoine népalais, après le séisme de 2015 qui a fait plus de 9000 morts - Photographies de Bruno Chapiron.

Informations sur le site de la Ville de Vincennes

Temple miniature

A018-024.jpg
Chichibu. Japon.

vendredi 11 novembre 2016

Fragments de vies, Népal, un an après le séisme

Fragments de vies
Les bus constituent le principal mode de transport public du Népal. Ils sont souvent bondés, mais cela ne décourage pas les Népalais

Cette exposition conçue par le ministère des Affaires étrangères et du développement international illustre le chantier de la reconstruction de la vie sociale et du patrimoine népalais, après le séisme de 2015 qui a fait plus de 9000 morts - Photographies de Bruno Chapiron.

Informations sur le site de la Ville de Vincennes

Chutes de Kegon

451-002.jpg
Situées dans la préfecture de Tochigi, Les chutes de Kegon, d'une hauteur de 97m, sont parmis les plus hautes et les plus belles du Japon, formées il y a 20.000 ans suite à l'éruption du volcan Nantai.

Le lieu connut une histoire tragique en 1903 avec le suicide de Misao Fujimura, 16 ans, étudiant de la prestigieuse université de Tokyo et fils d'une famille noble. Avant de se jeter dans le vide, il grava ce poéme sur un tronc d'arbre :

Immense est notre univers !
Eternelle est notre histoire !
Je voulais mesurer l'imensité avec ce petit corps chétif

Le poème postume fut largement publié dans la presse, pendant les 10 années qui suivirent, 200 jeunes tentèrent le funeste saut de Misao Fujimura.

jeudi 10 novembre 2016

Fragments de vies, Népal, un an après le séisme

Fragments de vies
Pour pallier les coupures d’électricité, les Népalais laissent tout grand ouvert afin de bénéficier de la lumière du jour

Cette exposition conçue par le ministère des Affaires étrangères et du développement international illustre le chantier de la reconstruction de la vie sociale et du patrimoine népalais, après le séisme de 2015 qui a fait plus de 9000 morts - Photographies de Bruno Chapiron.

Informations sur le site de la Ville de Vincennes

Couleurs d'automne

450-001.jpg
Lac Chuzenji, préfecture de Tochigi. Japon.

mercredi 9 novembre 2016

Fragments de vies, Népal, un an après le séisme

Fragments de vies
Grâce à l’aide matérielle d’une petite association française, cet orphelinat de Katmandou a pu traverser la crise de l’après-séisme

Cette exposition conçue par le ministère des Affaires étrangères et du développement international illustre le chantier de la reconstruction de la vie sociale et du patrimoine népalais, après le séisme de 2015 qui a fait plus de 9000 morts - Photographies de Bruno Chapiron.

Informations sur le site de la Ville de Vincennes

Couleurs d'automne

212-011.jpg
Kyoto.

mardi 8 novembre 2016

Fragments de vies, Népal, un an après le séisme

Fragments de vies
En échange de leur participation à la reconstruction, les villageois sont payés. Action contre la faim a reçu une subvention du gouvernement français pour développer le programme « cash for work »

Cette exposition conçue par le ministère des Affaires étrangères et du développement international illustre le chantier de la reconstruction de la vie sociale et du patrimoine népalais, après le séisme de 2015 qui a fait plus de 9000 morts - Photographies de Bruno Chapiron.

Informations sur le site de la Ville de Vincennes

Paysage

450-027.jpg
Lac Yuno et le Mont Nantai, préfecture de Tochigi. Japon.

lundi 7 novembre 2016

Fragments de vies, Népal, un an après le séisme

Fragments de vies
L’activité quotidienne est redevenue normale. On retrouve des échoppes à chaque coin de rue

Cette exposition conçue par le ministère des Affaires étrangères et du développement international illustre le chantier de la reconstruction de la vie sociale et du patrimoine népalais, après le séisme de 2015 qui a fait plus de 9000 morts - Photographies de Bruno Chapiron.

Informations sur le site de la Ville de Vincennes

La menace fantome

248-019.jpg
Ile de Sakurajima, Kagoshima.

dimanche 6 novembre 2016

Fragments de vies, Népal, un an après le séisme

Fragments de vies
La vie a repris le dessus à l’école française de Katmandou. Il y a un an, la cour abritait un camp de réfugiés

Cette exposition conçue par le ministère des Affaires étrangères et du développement international illustre le chantier de la reconstruction de la vie sociale et du patrimoine népalais, après le séisme de 2015 qui a fait plus de 9000 morts - Photographies de Bruno Chapiron.

Informations sur le site de la Ville de Vincennes

Couleurs d'automne

218-013.jpg
Kyoto.

samedi 5 novembre 2016

Fragments de vies, Népal, un an après le séisme

Fragments de vies
Afin de permettre la reconstruction, les briqueteries népalaises fonctionnent à plein régime

Cette exposition conçue par le ministère des Affaires étrangères et du développement international illustre le chantier de la reconstruction de la vie sociale et du patrimoine népalais, après le séisme de 2015 qui a fait plus de 9000 morts - Photographies de Bruno Chapiron.

Informations sur le site de la Ville de Vincennes

Une belle journée

20070505-058.JPG
Tokyo.

vendredi 4 novembre 2016

Fragments de vies, Népal, un an après le séisme

Fragments de vies
Beaucoup de maisons ont été détruites lors du séisme. La reconstruction est un travail de longue haleine

Cette exposition conçue par le ministère des Affaires étrangères et du développement international illustre le chantier de la reconstruction de la vie sociale et du patrimoine népalais, après le séisme de 2015 qui a fait plus de 9000 morts - Photographies de Bruno Chapiron.

Informations sur le site de la Ville de Vincennes

Dojunkai

Dojunkai
Suite au grand tremblement de terre de 1923, il y a eu de nombreux changements dans la planification urbaine et dans le concept architectural à Tokyo, des éléments de style occidental ont été introduits dans la ville, avec notamment des rues plus larges pour accueillir les tramways ainsi que la construction de nouveaux logements de masse, influencé par le mouvement moderne.

Dojunkai, une organisation spéciale mise en place par le ministère de l'Intérieur, a été désignée pour mener à bien ce projet. Entre 1924 et 1936, cette agence a construit 16 immeubles en béton armé et en bois à Tokyo et à Yokohama. Parmi ces ensembles connus sous le nom de Dojunkai, on distingue celui construit à Daikanyama (près de Shibuya) et celui construit sur l'avenue Omotesando à Aoyama. Ce dernier a été démoli en 2003 pour faire place à un projet commercial controversé et sans âme, Omotesando Hills, réalisé par l’entreprise Mori Building Co Ltd.

D’autres immeubles Dojunkai à Nippori, désaffectés et en ruine depuis un certain temps, sont condamnés à disparaitre sous l’assaut des pelleteuses, tel un nouvel épisode de la mort lente de l'idéal utopique urbain du XXe siècle. C’est la conséquence du prix des terrains très élevés à Tokyo par rapport à la valeur relative des bâtiments sur lesquels ils sont construits.

Quoi qu'il en soit, ces bâtiments conservent une grande valeur historique et ils vieillissent plutôt élégamment. J’ai eu le privilège de prendre quelques photos du Dojunkai de Daikanyama avant qu'il ne soit détruit, l’endroit était vide et j’ai pu accéder aux appartements, la végétation avait repris ses droits et cela rendait le lieu fascinant. C’est un devoir de mémoire, mes photos témoignent de ce que fût Daikanyama au 20eme siècle.

Lieu de prise de vue : Daikanyama, Japon

Découvrez mes photographies sur Studio-Kilala

jeudi 3 novembre 2016

Fragments de vies, Népal, un an après le séisme

Fragments de vies
Cette exposition conçue par le ministère des Affaires étrangères et du développement international illustre le chantier de la reconstruction de la vie sociale et du patrimoine népalais, après le séisme de 2015 qui a fait plus de 9000 morts - Photographies de Bruno Chapiron.

Informations sur le site de la Ville de Vincennes

Souvenir de Kyoto

218-001.jpg
Rencontre inopinée dans les rue de Kyoto.